Votre recherche 553 résultats

La République et les sauveurs / Gérard Grunberg

Éditeur : Calmann-Lévy, Impr. CPI Bussière

Depuis plus de deux siècles, la France est une république. Pourtant, notre histoire n'a cessé de voir ressurgir les hommes providentiels, s'autoproclamant "sauveurs de la nation" : Napoléon I et III, Pétain, de Gaulle, sans même parler du général Boulanger ; des hommes ambitieux, issus du monde militaire, persuadés d'être investis de la mission de guider la nation dans son histoire, capables d'en...(Lire la suite)

Poutine a fabriqué une fausse histoire russe, définie par une essence métaphysique qui justifierait sa prétention à un leadership mondiale, en imposant à la planète entière ses valeurs profondément réactionnaires, qui gouvernent sa politique intérieure. La réactivation de la vieille dynamique impériale va bien au-delà de l'espace entourant le territoire russe : cela est la nouveauté. Le livre ana...(Lire la suite)

Charles de Gaulle sait exactement ce qu'il veut et où il va lorsqu'il s'empare de la cause de l'Algérie française pour prendre le pouvoir en 1958. Loin des hésitations et des tâtonnements que certains historiens prêtent encore aujourd'hui au Général, Henri-Christian Giraud dresse le portrait d'un homme déterminé, tant par calcul que par tempérament, à parvenir à ses fins : l'indépendance algérien...(Lire la suite)

Ni révoltés, ni révolutionnaires, les rebelles de De Gaulle à Macron transgressent les normes du système politique sans pour autant vouloir sa destruction. La rébellion, paradoxalement constructive, devient le moteur de grandes réformes comme la légalisation de l'IVG ou l'abolition de la peine de mort. Enfants terribles dans leur famille politique tels Rocard, Seguin, Chevènement, Sarkozy, retard...(Lire la suite)

Prise en étau, dès sa fondation, entre Charles de Gaulle et les communistes, la IVe République (1946-1958) fut une mal-aimée dont, aujourd'hui encore, on masque les réussites (la reconstruction, le modèle social français) pour mieux s'attacher aux guerres coloniales (Indochine et Algérie) qui la minèrent. Paul Marcus évoque ici trois scandales (l'affaire des généraux, l'affaire des piastres et ce...(Lire la suite)

Dix présidents, dix grands tournants, dix grands reportages d'investigations historiques. La Maison Blanche est le lieu le plus stratégique de la planète, et assurément, l'un des plus secrets. En puisant à la source, des écrits confidentiels des présidents aux enregistrements des conversations au coeur même du Bureau ovale, les auteurs nous révèlent les coulisses des événements clefs de l'Histoir...(Lire la suite)

Dans l'histoire politique française, Pierre Mendès France occupe une place singulière. Incarnant une certaine éthique de la République, il aura été aussi un combattant acharné de la démocratie Dans l'histoire politique française, Pierre Mendès France occupe une place singulière. Incarnant une certaine éthique de la République, il aura été aussi un combattant acharné de la démocratie. Sa vision ét...(Lire la suite)

On connaît le plan, resté fameux, de la première partie de la brochure de Sieyès : Qu'est-ce que le tiers état ? - Tout. Qu'a-t-il été jusqu'à présent dans l'ordre politique ? - Rien. Que demande-t-il ? - A être quelque chose. Grand brûlot politique, écrit avec une vigueur et une brutalité rares, Qu'est-ce que le tiers état ? , publié en janvier 1789, rend immédiatement son auteur célèbre et conn...(Lire la suite)

« L'élection de Donald Trump envoie un message définitif à l'establishment américain. L'expulsion des loyalistes en 1780 avait signifié le caractère irréconciliable de la rupture définitive avec la métropole britannique. La violence sanguinaire de la guerre de Sécession avait rendu définitivement inacceptable la poursuite de l'esclavage. Le reste mit un bon siècle à accoucher mais, dès cette époq...(Lire la suite)

Liu Xiaobo n’a pas écrit de livre présentant l’essentiel de ses idées. Il s’est exprimé par des articles publiés soit dans la presse de Hong Kong, soit sur le net. Le présent recueil comporte une introduction retraçant sa biographie, puis une quinzaine d’articles répartis dans les cinq parties présentées ci-dessous. Une bibliographie et une chronologie le complètent pour en faire l’ouvrage de réf...(Lire la suite)

Pour la première fois dans la France contemporaine, quatre cents candidates et candidats issus de l'immigration, surtout nord-africaine, se sont présentés aux élections législatives en juin 2012, principalement dans des circonscriptions populaires. Gilles Kepel, aidé par l'Institut Montaigne, a "zigzagué l'Hexagone" entre janvier 2013 et janvier 2014 pour en rencontrer une centaine. Pourquoi et c...(Lire la suite)

Mohammed VI est désormais le premier banquier, le premier assureur, le premier entrepreneur de bâtiments de son pays. Il y joue un rôle dominant dans l’agro-alimentaire, l’immobilier, la grande distribution, l’énergie et les télécoms. La fortune personnelle du roi du Maroc a quintuplé en dix ans, et le magazine Forbes le classe désormais parmi les personnalités les plus riches du monde. Que s’est...(Lire la suite)

Les relations entre le "capitaine" Staline et son équipe expliquées pour la première fois : une approche résolument novatrice du gouvernement de l'union soviétique. " Une nouvelle approche pertinente pour comprendre la dynamique de groupe qui a soutenu le pouvoir de Staline. " - The Times Literary Supplement L'omniprésence de Staline au sein de l'Union soviétique a longtemps été l'alpha et l'omég...(Lire la suite)

Entre 2006 et 2009, le système criminel corse qui dominait le grand banditisme français depuis trente ans et étendait ses ramifications dans le monde entier s'est écroulé. Depuis, les règlements de comptes se succèdent à mesure que de nouveaux groupes tentent de prendre la place et mettre la main sur les affaires. Mais aujourd'hui, alors que le milieu corse avait su tenir à distance l'appareil po...(Lire la suite)

Où en est l'Amérique en 2016 ? Pourquoi semble-t-elle être prête à basculer dans tous les excès ? L'élection présidentielle annonce-t-elle une nouvelle page de son histoire politique ? L'enjeu de cette campagne sera de déterminer quelle sera la nature de ces changements et quelles seront les conséquences de la victoire d'un camp ou d'un autre. En quoi cette élection si particulière donne-t-elle d...(Lire la suite)

C'est de l'intérieur que François Cornut-Gentille, député de la Haute-Marne depuis plus de vingt ans, a vécu ce qu'il appelle « la mystérieuse disparition de la force de gouverner ». Il dresse un tableau saisissant de cette impuissance croissante des gouvernements successifs à répondre aux problèmes du pays. La raison fondamentale en est l'impossibilité de s'appuyer sur des diagnostics pertinents...(Lire la suite)

Raymond Aron résista à la fascination de Mai  68. Là où la plupart virent une révolution, il dit dans La Révolution Introuvable qu'il ne s'est agi que d'un «  psychodrame  », un «  marathon de palabres  », une «  négation utopique de la réalité  ». Publié dès le mois d'août, le livre rassemble une interview du philosophe par Alain Duhamel et quelques textes publiés dans le feu des événements. Obs...(Lire la suite)

Cet ouvrage apporte un éclairage plus que jamais nécessaire sur les fondements de notre histoire nationale. Michel Winock y démontre comment la culture et la pratique politiques des Français procèdent de ce qu'il appelle un " héritage de divisions ". Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie et n'a cessé de croître depuis la Révolution, l'Et...(Lire la suite)

Ukraine : le double aveuglement / Hamit Bozarslan

Éditeur : CNRS éditions, Impr. Corlet

En lanc?ant son "Opération spéciale" le 24 février 2022, Vladimir Poutine, qui la veille ou presque jurait sur l'honneur n'avoir aucune intention belliqueuse, espérait voir l'Ukraine capituler en quelques jours, les démocraties occidentales reculer une nouvelle fois et son projet d'une nouvelle "Grande Russie" prendre corps. Quelques semaines ont suffi à mettre en lumière ses multiples erreurs. P...(Lire la suite)

Abandonné par Albert Lebrun en juin 1940, apparemment vide, l'Elysée reste pourtant un lieu d'intrigues et de jeux de pouvoir pendant toute la durée de la guerre. Entre ses murs débarrassés des objets de valeur et du mobilier déménagés en lieu sûr, on voit défiler Pétain, Thorez, Laval, Darlan, Abetz, von Rundstedt... A la Libération, de Gaulle en restera éloigné et c'est Vincent Auriol qui y ent...(Lire la suite)